Analyse du texte Boa Bonheur (2008) de Yves Jamait

Le chanteur Yves Jamait est un artiste prolifique, comme en témoigne ses sept albums inédits produits entre 2005 et 2019. Ses textes sont intimistes (Les mots), lyriques (Je suis vivant), crus (Je passais par hasard) ou bien encore amers (Qu’est-ce que tu fous). Certes ils ont vocation à être écoutés en musique plutôt qu’à être lus, et c’est peut-être là une différence entre ce qu’on appelle la poésie et la chanson. Mais ce serait une injustice commise envers Jamait que de passer à côté de la prégnance poétique qui marque son œuvre. Boa Bonheur, notamment, est un tableau plus qu’un morceau. Le chanteur y livre le portrait magnifié de Boa, un homme qui se fait femme et vit du commerce de son corps à Paris.

A Monster Calls, de Patrick Ness

A Monster Calls, de Patrick Ness

Depuis que sa mère est malade, Connor O’Malley fait chaque nuit le même cauchemar. Un cauchemar où règnent la terreur et le vent, les cris et l’obscurité glaçante. Au sommet d’une colline, des mains qu’il tente de retenir de toutes ses forces, et qui lui échappent dans un tourbillon de ténèbres …